Société Théosophique

De Wiki Théosophie
Aller à : navigation, rechercher

La Société Théosophique est une organisation créée à New York le 17 Novembre 1875, par un groupe de gens incluant une femme de la noblesse russe, Helena Petrovna Blavatsky, un américain, le Colonel Henry Steel Olcott, un avocat américain, William Quan Judge, et d'autres personnes intéressées par la philosophie présentée par Madame Blavatsky.

Description Générale

Dans son Glossaire Théosophique, H. P. Blavatsky a écrit:

La Société Théosophique, ou la “Fraternité Universelle”. Fondée en 1875 à New York, par le Colonel H. S. Olcott et H. P. Blavatsky, avec le support de W. Q. Judge ainsi que beaucoup d'autres personnes. Son objectif déclaré était d'abord les investigations scientifiques des phénomènes psychiques,ceux appellés "spirites”, après quoi, ses trois principaux objectifs furent déclarés, à savoir, nommément: (1) la Fraternité de l'Homme, sans distinction of race, de couleur, de religion, ou de position sociale; (2) l'étude comparative sérieuse des anciennes religions du monde afin d'identifier et de sélectionner une éthique universelle; (3) l'étude et le développement des pouvoirs divins latents dans l'Homme. A ce jour (au moment où HPB écrivit son Glossaire), 250 Branches existent, réparties dans le monde entier, la plupart étant en Inde, où se situe aussi son principal Quartier Général. La Société est composée de plusieurs grandes Sections —celle de l'Inde, de l'Amérique du Nord, de l'Australie, et des Sections Européennes.[1]

En 1881, elle écrivait :

La Société Théosophique n'enseigne aucune nouvelle religion, n'a pas l'intention de détruire celles existantes, de promouvoir son propre crédo, elle ne suit aucun leader religieux, et, de manière distincte et emphatique, elle n'est pas une secte, et n'en a jamais été une. Elle admet dans ses rangs de membres toute personne digne de ce nom, de quelque religion que ce soit, sous les conditions de tolérance mutuelle et d'entre-aide mutuelle dans la découverte de la vérité. Les Fondateurs n'ont jamais accepté d'être considérés comme des leaders religieux, ils ont répudié une telle idée, et ils n'ont pris ni ne prendrons aucun disciples.[2]

Formation

Le mardi, 7 Septembre, 1875, une réunion était organisée dans les appartements de Mme. Blavatsky pour assister à une conférence donnée par George H. Felt intitulée "Le Canon perdu des Proportions des Égyptiens, des Grecs et des Romains". A peu près 17 personnes étaient présentes. Pendant la discussion qui a suivi la conférence, une suggestion fur émise à propos de la création d'une Société pour la recherche et la promotion, de ce genre de recherches occultes.

Le lendemain, une autre réunion se déroula avec Mr. Felt donnant une conférence à nouveau. La Société fut alors mieux organisée et seize personnes proposèrent leurs noms pour cet objectif. Un comité de trois personnes fut nommé pour rédiger une Constitution et des Statuts.

Le 13 September, au cours d'une nouvelle réunion tenue au même endroit, Mr Felt donna une autre conférence. A ce moment-là, le nom de « Société Théosophique » fut accepté.

Selon le Colonel Olcott, le choix du nom de la nouvelle Société a été l'objet de discussions dans le comité, et plusieurs options furent suggérées, telles que l’Égyptologue, l'Hermétique, le Rosicrucien, etc. Cependant, aucunes d'elles ne semblaient convenir. ‘Enfin,’ il se rappelle ‘en tournant les pages d'un dictionnaire, l'un de nous tomba sur le mot “Théosophie,” sur lequel, après discussion, nous sommes tombés d'accord unanimement pour dire que c'était le meilleur de tous.’ Olcott expliqua que ce nom était approprié car il exprimait ‘la vérité ésotérique que nous souhaitons atteindre’ et elle recouvrait le terrain des ‘méthodes de recherche scientifique sur l'occulte.’[3]

Il ne semble cependant pas que le nom de la Société ait été choisi simplement après une recherche dans un dictionnaire, car Madame Blavatsky avait déjà établit une relation entre son savoir et le terme de théosophie quelques mois auparavent, dans une lettre à Hiram Corson :

Ma croyance est basée sur quelque chose de bien plus ancien que les coups frappés de Rochester [qui sont à l'origine du mouvement Spirite en 1848], quelque chose qui émerge de la même source d'information que celle utilisée par Raymond Lully, Pic de la Mirandole, Cornelius Agrippa, Robert Fludd, Henry More, etc, etc., ceux-ci ayant tous été à la recherche d'un système pouvant leur révéler les "profondeurs les plus profondes" de la nature Divine, et pouvant leur montrer le lien réel qui relie toutes les choses ensemble. J'ai enfin trouvé, il y a longtemps, de quoi satisfaire les attentes de mon esprit avec cette théosophie enseignée et communiquée par les Anges afin que le protoplasme puisse la connaître pour accompagner la destinée humaine[4]

Les 16 et 30 Octobre, deux réunions préparatoires se tinrent dans les appartements de Mme Emma Hardinge Britten, au 206 West 38ème rue, à New York, pour l'approbation des statuts et l'élection des administrateurs. Le Mott Memorial Hall, au 64 Madison Avenue, fut sélectionné comme le lieu des réunions de la Société.

Finalement, le 17 Novembre 1875, le Colonel Olcott donna son discours inaugural en tant que Président de la Société Théosophique. Cette date est considérée comme celle de la fondation officielle de l'organisation.

L'Origine, le Plan et les Objectifs

Notes

  1. Blavatsky, H. P., Theosophical Glossary (Krotona, CA: Theosophical Publishing House, 1918), 304.
  2. Helena Petrovna Blavatsky, Collected Writings vol. III (Wheaton, IL: Theosophical Publishing House, 1995), 4.
  3. Olcott, H. S., Old Diary Leaves, v. 1 (Adyar, Madras: Theosophical Publishing House, 1974), 132
  4. Algeo, John (Ed.), The Letters of H. P. Blavatsky, v. 1, Letter 21, (Wheaton, Il: Quest Books, Theosophical Publishing House, 2003), 86.